Category Archives: Les transitions interordres et intercycles

Une collaboration prometteuse entre les cégeps du Saguenay-Lac-Saint-Jean et l’UQAC

Premier Rendez-vous régional de l’enseignement supérieur

Le premier Rendez-vous régional de l’enseignement supérieur, organisé par le Pôle sur les transitions en enseignement supérieur, s’est le 29 mai dernier, à l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC). Cet événement, qui a réuni plus de 220 enseignantes et enseignants des programmes préuniversitaires des cégeps de la région, professeur.e.s et chargé.e.s de cours de l‘UQAC et des professionnel.les provenant des cinq établissements d’enseignement supérieur, a mis en lumière l’importance cruciale de la collaboration pour faciliter la transition des étudiantes et des étudiants du cégep à l’université.

Les animateurs de la journée, Marie-Claude Gauthier, coordonnatrice et responsable du chantier sur les transitions interordres et intercycles et Christian Tremblay, directeur des études au Cégep de Chicoutimi

En ouvrant un dialogue inédit entre les cégeps et l’université, cet événement aura permis aux participant.e.s de partager leurs perspectives, d’échanger sur des pratiques innovantes et d’explorer des solutions aux défis rencontrés. En travaillant ensemble, les enseignant.e.s, professeur.e.s et intervenant.e.s veulent mettre en place des actions pour favoriser l’accès aux études supérieures dans la région et développer des stratégies plus efficaces et cohérentes pour soutenir la réussite des étudiantes et des étudiants.

« En intensifiant nos collaborations interordres, nous sommes convaincus que ce sont nos étudiant.e.s qui en sont gagnant.e.s. En leur assurant une meilleure préparation aux études supérieures, nous agissons concrètement sur leur réussite. Certains projets, évoqués lors de l’activité, pourront être mis en œuvre et enrichiront l’environnement scolaire de façon innovante au bénéfice de nos futures cohortes », a déclaré Ghislain Samson, recteur de l’Université du Québec à Chicoutimi et membre du comité directeur du Pôle sur les transitions en enseignement supérieur.

Ghislain Samson, recteur de l’Université du Québec à Chicoutimi, pendant le mot d’ouverture de l’activité

La formule proposait une journée rythmée par des conférences et des ateliers interactifs. Les présentations abordaient des sujets tels que l’importance de la collaboration pour soutenir les étudiant.e.s, le continuum des compétences essentielles du secondaire jusqu’à l’université et les besoins des étudiant.e.s en transition vers l’université. Les participant.e.s étaient invité.e.s à approfondir leur réflexion avec leurs homologues des autres établissements lors des ateliers.

Toutes les idées recueillies lors de cette journée seront analysées. Elles serviront à la fois aux établissements et au Pôle sur les transitions en enseignement supérieur pour affiner les stratégies de collaboration et mettre en place des projets concrets pour soutenir encore mieux les étudiant.e.s dans leur parcours éducatif.

« Pour les cégeps, cette collaboration ouvre des possibilités inédites d’enrichissement et de partage d’expertise et devrait se traduire par une meilleure préparation des étudiant.e.s pour les études universitaires et, ultimement, pour le marché du travail. C’est une opportunité de transformer les défis en leviers de succès pour toutes les personnes impliquées », a ajouté Christian Tremblay, directeur des études au Cégep de Chicoutimi et membre du comité de chantier sur les transitions interordres et intercycles du Pôle sur les transitions en enseignement supérieur.

Le succès de ce premier Rendez-vous régional de l’enseignement supérieur témoigne de l’intérêt pour la collaboration interordres. Cette journée a posé les bases d’un dialogue constructif visant à améliorer l’écosystème éducatif, à renforcer la cohésion entre les établissements et à stimuler l’innovation pédagogique régionale dans le but d’enrichir l’expérience éducative des étudiantes et des étudiants.

L’importance de la collaboration interordres pour une transition réussie du cégep vers l’université

Rendez-vous régional de l’enseignement supérieur 

Le 29 mai prochain, le Pôle sur les transitions en enseignement supérieur, avec la participation des responsables des plans de réussite des cinq établissements d’enseignement supérieur de la région, invite les enseignant.e.s des programmes préuniversitaires des cégeps ainsi que les professeur.e.s. et les chargé.e.s de cours de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) à son premier Rendez-vous régional de l’enseignement supérieur qui portera sur la transition collégiale-universitaire.

Ce projet, à l’instigation du chantier sur les transitions interordres et intercycles, a pour but de sensibiliser les membres des communautés collégiales et universitaire à l’importance de prendre part et d’améliorer la transition entre le cégep et l’université.

Cette transition est une étape primordiale dans le parcours d’études d’un.e étudiant.e. Elle est souvent accompagnée de défis scolaires et d’ajustements personnels majeurs. Pour la faciliter, la collaboration entre les ordres d’enseignement fait la différence.

En coordonnant le développement des compétences essentielles, par les programmes, les méthodes pédagogiques et les attentes, ainsi les étudiant.e.s peuvent se préparer davantage lors de la poursuite de leur cheminement.

L’échange d’informations entre les établissements d’enseignement auquel l’activité vous convie permettra de mieux comprendre les besoins et les défis de la population étudiante lors de sa transition et aussi d’identifier les lacunes potentielles en mettant en place, si nécessaire, des outils, des activités ou des projets de collaboration en recherche ou en stage.

Ce rassemblement se veut une occasion spéciale pour les enseignant.e.s, les professeur.e.s et les chargé.e.s de cours à partager avec les collègues des enjeux propres à leurs disciplines. Les autres membres du personnel liés aux transitions pourront également participer aux débats.

Pour toute la programmation, cliquez ici.

ICOPE : Un outil pour évaluer les conditions d’études de la population étudiante

Le 7 décembre 2023, l’UQAC présentait les résultats de l’enquête sur les Indicateurs de conditions de poursuite des études (ICOPE) menée auprès des nouveaux inscrits à l’UQAC

Ce sondage, une initiative du réseau de l’Université du Québec, a lieu tous les cinq ans. Tout comme le Sondage sur la population étudiante des cégeps (SPEC), cette enquête vise à mieux connaitre la population étudiante et comprendre leur conditions de vie, leurs intérêts et  motivations.

Dans cette présentation, Sylvie Bonin, chercheure à la Direction de la recherche institutionnelle de l’Université du Québec, présente l’enquête ICOPE, mais également d’autres recherches récentes  pour dresser un portrait différencié de la population étudiante de l’UQAC. Elle répond à des questions spécifiques portant entre autres sur la présence des filles dans les programmes des STIAM, sur la population étudiante internationale, sur les étudiantes et étudiants de première génération universitaire, sur la préparation aux études universitaires et distingue la population étudiante provenant du collégial et les autres personnes nouvellement admises à l’université.

ICOPE permet également d’évaluer la perception d’accessibilité aux ressources pédagogiques ou aux services d’accompagnement et offre une image du nouvel environnement dans lequel évolue la population étudiante. En recueillant des données sur les conditions d’études, l’enquête aide les acteurs des établissements d’enseignement à mieux comprendre les défis auxquels sont confrontés les étudiantes et les étudiants

Pour l’enregistrement, cliquez ici.

Pour la présentation annotée de Sylvie Bonin, cliquez ici.

 

Réflexion sur le développement de l’identité vocationnelle

Le 3 novembre dernier, plus de 25 professionnels en orientation provenant de plusieurs milieux de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont accepté de partager leur expérience et leur expertise afin de contribuer à une réflexion sur le développement de l’identité vocationnelle de nos jeunes.

Un but commun : une transition plus facile pour nos élèves et des conseillers en orientation concertés pour les accompagner dans leur démarche.

Cette rencontre était une belle amorce et a apporté plusieurs pistes d’actions intéressantes qui seront priorisées prochainement.

À suivre pour la suite!

Merci à Marco Gaudreault, chercheur à ECOBES, Recherche et transfert, pour sa présentation sur la génération Z.

Pour découvrir sa présentation, cliquez sur le  lien ci-dessous.

Les « Z » en transition….

Merci également aux personnes qui représentaient les institutions suivantes pour l’activité:

  • Centre de services scolaire des Rives-Du-Saguenay
  • Centre de services scolaire de la Jonquière
  • Centre de services scolaire du Pays-des-bleuets
  • Centre de formation générale des adultes (CFGA) de la Jonquière
  • Centre de formation générale des adultes (CFGA) des Rives-du-Saguenay
  • Séminaire de Chicoutimi
  • Carrefour jeunesse emploi Saguenay
  • Centre d’études collégiales de Charlevoix
  • École Kassinu Mamu
  • Cégep de Saint-Félicien
  • Cégep de Jonquière
  • Cégep de Chicoutimi
  • UQAC

Pour  en savoir plus sur le chantier sur transitions interordres et intercycles, cliquez ici.

Conférence « Les transitions au cœur de nos préoccupations : deux perspectives internationales »

L’Observatoire sur la réussite en enseignement supérieur et l’équipe de direction du projet Transitions réussies organisaient dernièrement deux conférences qui présentaient les recherches de deux sommités internationales en matière de transitions scolaires : Mickaël De Clercq, de l’Université catholique de Louvain en Belgique et Laurie A. Schreiner, du département d’enseignement supérieur de l’Université Azusa Pacific aux États-Unis.

Près de 400 personnes ont participé en présence et à distance à la conférence « Les transitions au cœur de nos préoccupations : deux perspectives internationales ». Les participants provenaient de différents ordres d’enseignement, ce qui a permis de sensibiliser ce public aux principaux enjeux des transitions.

Engagement du Pôle dans le projet

Rappelons que le Pôle participe activement au projet «Transitions réussies vers les études supérieures : un défi interodres», par l‘expérimentation de deux mesures qui seront évaluées en cours d’année.

Visionner les conférences

 

 

La recherche-action pour évaluer un outil développé avec l’intelligence artificielle

Le vaste projet de recherche Transitions réussies vers les études supérieures, mené par le Réseau de l’Université du Québec, est mis en œuvre ici au Saguenay–Lac-Saint-Jean. Deux mesures distinctes sont déployées et évaluées:  l’utilisation de l’application ALI au moment de la transition et la mise en place de pratiques pour comprendre l’importance de l’intégrité pédagogique. Le Conseil régional de prévention de l’abandon scolaire (CRÉPAS) est responsable de la mise en œuvre des mesures et ÉCOBES – recherche et transfert, de leur évaluation.

Pour ce qui est de l’application ALI, rappelons qu’elle permet aux élèves du secondaire d’accéder à du contenu personnalisé en fonction des étapes de leur transition vers leur futur Cégep. Une fois au collégial, cette application continue d’aider l’étudiant et l’étudiante et peut également le ou la guider vers des services d’aide dont il ou elle a besoin.

Pour mieux comprendre l’utilisation de l’application ALI, son déploiement et son usage par les étudiants seront étudiés par le biais d’une recherche. Une soixantaine d’élèves du Pavillon Wilbrod-Dufour, soit un peu plus de 30% des finissants, qui poursuivront leurs études à l’automne prochain au Collège d’Alma, participent à la recherche-action.

La recherche-action, c’est quoi?

Concrètement, ce type d’approche permet que l’action nourrisse directement l’observation et la documentation de la recherche. Dans la recherche-action, on analyse le rôle de l’environnement du jeune dans ses décisions, comme celui d’utiliser ALI. Plusieurs acteurs peuvent l’influencer par exemple, les enseignants qui sont les personnes de premier plan à qui ils se réfèrent. Dans cette optique, tous les professeurs du cinquième secondaire du Pavillon Wilbrod-Dufour ont été rencontrés par le CRÉPAS pour qu’ils deviennent des intervenants contributifs au choix d’utiliser ALI.

Plusieurs activités sont prévues à des moments clés afin qu’ALI facilite la transition vers le collégial. À la suite de celles-ci, l’évaluation permettra d’en mesurer les effets.

Un rapport préliminaire de cette démarche sera produit pour l’automne 2024 et il contribuera, avec les résultats de recherches des cinq autres établissements du réseau, à construire un modèle provincial pour faciliter les transitions vers l’enseignement supérieur.

Pour ce qui est de la mesure liée à l’intégrité pédagogique, suivez le site Web du Pôle pour en connaître l’avancement.

L’Intelligence artificielle au service de la réussite en éducation au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Lancement du module transition de l’application Ali

Le Pôle sur les transitions en enseignement supérieur annonce le lancement d’un module portant sur les transitions, nouvellement ajouté à l’application Ali, une intelligence artificielle qui s’adresse aux étudiants collégiaux. Cette application, développée par l’entreprise régionale Optania, a vu le jour il y a deux ans et est déjà implantée dans plusieurs cégeps de la province. L’outil offre aux étudiants une façon supplémentaire d’obtenir de l’aide psychosociale en clavardant avec le robot. Il propose une boîte à outils sur différents thèmes dont les stratégies d’études ou les façons de mieux gérer son stress. Toutes les conversations proposées par Ali sont développées en amont par les psychologues de la firme Optania, assurant qu’aucune dérive ne survienne dans les réponses formulées à l’étudiant.e.

Disponible dès l’admission

Cette deuxième phase qui se greffe à l’application se concentre sur la transition précédent l’entrée au cégep.  Le futur étudiant, qu’il soit au secondaire, à l’international ou en retour aux études, a désormais accès a l’application dès son admission pour obtenir des réponses à ses questionnements. Il peut connaitre les étapes cruciales, comment faire sa demande d’aide financière, se trouver un logement et connaître les services offerts aux étudiants. Cette innovation s’inscrit dans le cadre d’une projet du chantier sur les transitions interordres et intercycles.

Évaluation de la mesure par un projet de recherche-action

Ajoutons qu’Écobes, recherche et transfert et le Conseil régional de l’abandon scolaire (CRÉPAS), deux collaborateurs du Pôle, mènent un projet de recherche qui permettra de mesurer les retombées de l’application et déceler certaines tendances d’utilisation. Les résultats devraient être connus au cours de l’année 2024.

Portrait des étudiants des cégeps au Saguenay–Lac-Saint-Jean

D’après le sondage provincial sur les étudiants des cégeps (SPEC 2021)

Les quatre cégeps du Saguenay-Lac-Saint-Jean s’unissent pour mieux comprendre les caractéristiques, les défis et les aspirations de leurs nouveaux inscrits.

Porté par le chantier dédié aux transitions interordres et intercyles du Pôle sur les transitions en enseignement supérieur, il s’agit d’une première dans la région. En effet, depuis plusieurs années, le sondage SPEC est proposé à l’ensemble des étudiants en première session de cégep et les  résultats  demeurent à l’interne. Ces derniers sont analysés par les instances pertinentes, tant au niveau de la pédagogie que des services d’aide à la réussite. Toutefois, en procédant de la sorte, il était jusqu’à présent impossible aux établissements de travailler ensemble à partir de ces constats. C’est une des innovations qu’a permis ce nouveau rapport régional. Il a aussi informé la communauté universitaire du profil des étudiants qu’ils accueilleront bientôt.

Continue reading Portrait des étudiants des cégeps au Saguenay–Lac-Saint-Jean

Un nouvel outil d’information pour mieux préparer la transition interordre

Le Centre de service scolaire des Rives-du-Saguenay a récemment produit une vidéo explicative des éléments récurrents entourant la transition post-secondaire. Ce nouvel outil se veut une façon de préparer et de rassurer les finissants sur les prochaines étapes de leur parcours scolaire. Continue reading Un nouvel outil d’information pour mieux préparer la transition interordre