Démarche évaluative

Présentation de la démarche évaluative du Pôle

Le Pôle sur les transitions en enseignement supérieur vise la mise en place de conditions qui favorisent l’accès et la réussite des études supérieures, l’adaptation des parcours de formation et l’insertion socioprofessionnelle. Les objectifs du programme ministériel dans lequel s’inscrit le Pôle sont :

  1. Favoriser le rapprochement avec le secondaire afin d’attirer les jeunes dans les programmes des sciences, technologie, ingénierie, arts et mathématiques (STIAM) ;
  2. Favoriser l’accessibilité des personnes en enseignement supérieur, notamment des groupes sous-représentés (autochtones, étudiants de première génération, personnes en situation de handicap, issues de régions rurales, etc.) ;
  3. Améliorer la fluidité des parcours de formation et des transitions harmonieuses et de qualité en enseignement supérieur ;
  4. Déployer des pratiques et des mesures adaptées aux besoins de la communauté étudiante afin de la soutenir dans sa diversité ;
  5. Répondre à des besoins (régionaux et nationaux) d’adéquation formation-emploi.

Pour atteindre ces objectifs, 5 chantiers portant sur des thématiques liées aux transitions ont été mis en place. Une démarche évaluative a été conçue pour permettre de témoigner de la mise en œuvre et des retombées du Pôle.

Approche privilégiée  

L’approche d’accompagnement envisagée s’inscrit dans une démarche d’évaluation dite participative. Selon Jacob et Ouvrard (2009) :

  • L’évaluation participative est un terme générique pour définir toute évaluation qui engage les différentes parties prenantes d’un projet, d’un programme ou d’une politique dans sa planification ou sa réalisation. Elle se distingue des évaluations traditionnelles telles que les évaluations managériales faites pour et par les commanditaires de l’évaluation, en général l’administration. Elle se caractérise au contraire par la participation directe et active des parties prenantes au processus évaluatif et de ce fait, par le contrôle qu’elles peuvent exercer sur ce processus; de l’identification des questions à la diffusion des résultats de l’évaluation ;
  • L’évaluation participative suppose un évaluateur, ÉCOBES, en position d’accompagnateur, lequel accompagnera la directrice du Pôle dans sa démarche évaluative. Tous deux seront invités à coconstruire le plan d’évaluation, le modèle logique du projet et les bilans issus de l’évaluation ;
  • ÉCOBES sera principalement responsable de la mise en œuvre de la démarche évaluative, soit de la collecte, de l’analyse et de l’interprétation des résultats.
  • En accompagnement de la démarche évaluative, Mme Sylvie De Saedeleer, Ph. D., chercheuse au Cégep du Vieux Montréal et membre du Laboratoire interdisciplinaire de recherche sur l’enseignement supérieur, apportera un regard externe.

Démarche évaluative

Évaluation du Pôle
  • Conception du modèle logique à partir duquel est construit le plan d’évaluation.
  • Mise en œuvre d’un plan d’évaluation par ÉCOBES.
Évaluation de tous les projets financés par le Pôle
  • Démarche évaluative participative.
  • Jumelage entre le responsable du projet et un membre du comité d’évaluation.

Objets d’évaluation

  • La mise en œuvre
  • Les effets immédiats
  • Les effets intermédiaires
  • Les effets inattendus

Le comité